Ne m’attendez pas, j’vais être en retard (Tic Tac, tic tac)

timemachine

Publicités

6 réflexions sur “Ne m’attendez pas, j’vais être en retard (Tic Tac, tic tac)

  1. Je découvre ton blog et tes notes me font beaucoup penser au journal de Fabrice Neaud , que j’avais trouvé magnifique. J’aime beaucoup la fragilité, la sensibilité et surtout la sincérité qui se dégagent de toutes tes notes.. Je t’encourage à continuer parce que je reviendrai!! 🙂

    J'aime

  2. Sois fier, sois fier que ta vie ne corresponde pas aux cliché que certains attendent de pouvoir de coller sur le front : boulot « sérieux », maison, copine, crédit pour acheter une maison, voiture, gosse, chien, re-gosse et divorce.

    Big up car ce sentiment je l’ai connu aussi, cette idée que j’ai dû me tromper quelque part, j’ai loupé le croisement, dites les gens, il est où le prochain panneau pour prendre la bonne bretelle d’autoroute de la vie?

    Et puis merde. Et puis non. Je trace mon chemin, avec mes choix, qui ne correspondent pas aux espoirs et aux attentes de tout le monde. Car les espoirs, y’a que les miens qui comptent, et les attentes, c’est pareil.

    Retourne ton sablier Mister Q., tu verras la vie du côté plein 🙂

    J'aime

  3. C’est beau, l’éloge de la lenteur. On ne rate que ce qu’on est pas prêt à recevoir, à accueillir. Et se mesurer aux autres ou à ses rêves d’enfants empêche de profiter de son temps à soi. Nous avons tous un temps à soi. Certains ont la chance que le temps soit dans la norme, réponde gentiment aux attentes de leur proche, de la société, et même aux leurs.
    Certains sont des trains à grande vitesse et accomplisse vite et avec maturité des choses et des réflexions qui prendront à d’autres des années.
    Certains sont des tortues.
    D’autres ont des temps pliables, à ressort, à contre-sens, des temps qui ont le hoquet.

    Son temps, c’est un peu les cheveux. Tu peux les teindre, les frisés, les lissés, mais tu n’en alternes pas la nature profonde.
    Son temps à soi, c’est précieux, unique. Alors, on s’en fout que tu sois « en retard ». En retard par rapport à quoi ? à qui ?

    Dans un roman de Brunner que j’adore, « Sur l’onde de choc », il y a une discussion entre deux amoureux sur le temps. Ils en concluent qu’en amour, eux, ils ralentissent. Il y a dans ce dialogue une sagesse incroyable, à mon zavis.

    J'aime

  4. Je viens de découvrir ces post et ça m’a touché droit dans le coeur, c’est agaçant pour moi de commenter pour ne rien dire mais moi qui suis la reine du laïus interminable, de la critique d’art (filière oblige), ce que tu renvoies est tellement juste, sincère, vrai que, pour une fois, je n’ai rien à ajouter.
    Le silence c’est beau aussi, merci.

    Aimé par 1 personne

  5. Aaahhh c’est exactement ça… Je suis très patiente pour ma part mais je suis peut-être aussi un peu lente. Je suis toujours en retard dans la vie, si bien que ce retard s’est calculer en années… Je pensais être marié et avoir des enfants avant mes 25 ans. Mais je vais avoir 27 ans et je me retrouve à 17 ans. Putain qu’est ce que j’ai foutu pendant 10 ans ? Je suis célibataire, pas de boulot fixe et encore moins de maison avec petit jardin. Tout va beaucoup trop vite pour moi. Je ne sais plus ce que j’espérais tant. Il est peut-être temps d’abandonner et de se dire que je ferai mieux dans ma prochaine vie 🙂 Ça me fait un peu peur… De me dire que c’est trop tard… Heureusement, je suis bien dans ma tête, il se passe pleins de choses merveilleuses ! ^^ Alors je continuerai encore un peu à être dans la lune car sur terre c’est pas terrible.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s