Vivre de ma passion, une précarité difficile à assumer.

ChercheTravail

Publicités

39 réflexions sur “Vivre de ma passion, une précarité difficile à assumer.

  1. Hey !

    Je suis peut être super naïve, optimiste ou utopiste, mais est-ce qu’un petit compte sur tipeee.com ne t’aiderait pas ? On commence à être pas mal à suivre ton blog, tes bd sur Madmoizelle, ou encore ces Carnets, où tu parles de sujets vachement personnels, où notre corde sensible est assez touchée. Peut être qu’on serait plusieurs prêts à t’aider à créer du contenu qui nous plait, qu’on aime lire (et il a qu’à suivre tes envies, vu que c’est pour ce contenu qu’on est là, je suis pas du tout en train de chercher à te soumettre à l’offre et la demande…), et qui nous manquerait si tu devais prendre un boulot alimentaire au détriment de ce travail d’écriture et d’illustration. Je sais que je ne serais pas forcément capable de donner une grosse somme d’un coup, mais une somme plus modeste, de manière régulière, c’est carrément possible, et je pense pas être la seule dans ce cas.

    Je sais pas du coup comment ça marche en terme d’impots, de cotisations, de tout ce bazar là, c’est peut être pas la meilleure solution pour sortir d’une situation précaire, mais j’ai personnellement pu trouver un boulot dans ma branche et dans lequelle je m’épanouie, et je ne conçois toujours pas de devoir me considérer comme chanceuse, que ce soit une exception et pas la norme. Je comprends pas que quelqu’un aussi talentueux, au trait sensible et aux couleurs émouvantes, abordant des sujets d’éducation nécessaires soit en galère au point de pas savoir s’il pourra payer un loyer.

    Voilà, pardon pour ce message s’il est un peu hors sujet, merci pour tout ce que tu partages avec nous tous, et bonne continuation ! ❤

    Aimé par 1 personne

    • Je profite pour dire que j’aime tout ce que tu fais ici, que je suis ton blog, et chacune de tes parutions. Tu m’offres du courage, et rien que pour ça, on te doit beaucoup.
      Donc, s’il y a un compte tipee, je participerais avec plaisir.

      J'aime

    • J’espère vraiment que ça ira dans le bon sens et que tu pourras en vivre décemment parce que tu le mérites vraiment : tu as un talent et une sensibilité incroyable, on a l’impression de te connaître à travers des dessins qui résonnent souvent au fond de nous ❤

      J'aime

  2. L’argent n’est souvent pas synonyme de reussite, pour moi tu es une grande reussite ! tu aide des gens, tu as dessins d’une rare sensibilité et bien que je puisse comprendre tes doutes je suis sur que tu y arriveras!

    J'aime

  3. Vivement ton prochain projet de BD, que je soutiendrai avec plaisir ! Parce que ce que tu fais, c’est beau, c’est touchant, c’est vibrant. Étant graphiste, je sais que ce milieu est dur, très dur, même si moi j’ai eu la chance d’être salariée dans une boite. C’est vraiment courageux de ta part de t’accrocher, de vivre par et pour ta passion. Merci.

    J'aime

  4. Ça fait très longtemps que je te suis et j’aurai du écrire plus tôt car ton travail compte énormément pour moi. Tu es inspirant et c’est de plus en plus beau, touchant et intime. Je t’adore pour ton travail et ton courage, pour vivre aussi magnifiquement dans ce monde de brut. Surtout continue ❤

    J'aime

  5. Coucou!
    Je viens tout juste de découvrir ton blog et de découvrir ton article, on sait combien il est difficile de vivre de nos passions, je suis dans le même cas que toi, sauf que je vis chez mes parents pour l’instant.
    Pinterest pourrait t’aider et tous pleins d’autres stratégies de marketing, branding… je suis moi-même en train de retravailler tout ça pour me faire plus connaître sur le web et il y a beaucoup de trucs à apprendre-à changer pour savoir se démarquer!

    J'aime

  6. Qu’on accepte ou non de te payer dans notre société actuelle ne dit rien sur l’utilité ou la beauté de ce que tu fais. Ne pense jamais ça! Il y a des gens qui sont payés à des tâches qui n’ont rien d’utiles dans la vraie vie, qui ne répondent aux besoins et aux nécessités de personne. Toi, tu fais quelque chose de crucial, tu poses les questions qui fâchent, tu arrives à exprimer les sentiments que d’autres ne parviennent pas à définir, tu fais du beau, tu mets des papillons dans notre ventre le matin et nous donne l’envie de nous arrêter quelques secondes, d’ouvrir les yeux sur le monde, d’y chercher les couleurs, les petites circonstances de la vie de tous les jours. Je sais que tout ça ne met pas de pâtes dans ta casserole et ne te permettra pas de payer le loyer de ta garçonnière à la fin du mois, mais cela devrait t’assurer qu’un jour, tu tomberas sur l’un d’entre nous dans la vraie vie.

    J'aime

  7. Bonjour Mr. Q,

    Ne te serait-il pas possible de proposer à la vente, via un site web, une reproduction de tes dessins sur du beau papier ?

    Par exemple tu vois les dessins de cette note de blog ? Je les trouve super beaux. Je me vois bien les imprimer et les mettre dans un cadre. Mais si tu me proposais de les acheter, reproduits sur du beau papier avec, je ne sais pas, un petit mot derrière, un « Bisous, signé Mr Q », et bien je les payerais avec plaisir.

    Bon après il faut réfléchir au prix. Je ne sais pas estimer, mais si je dis 5€ le dessin, sachant que je ne serais pas la seule à acheter, donc 5€ à chaque fois, tu pourrais avoir une petite rentrée d’argent.
    Ensuite je ne sais pas combien coûte une reproduction sur du beau papier. Mais si c’est 5€, alors tu peux vendre le dessin10€, car il faut compter l’envoi aussi. Bon à 10€ tu mets peut-être 2 ou 3 dessins sur la planche.

    Le plus important étant que via le site le client paie d’abord, du coup tu as les sous pour imprimer, et tu n’avances rien.

    En tout cas, moi je vois très bien les 5 dessins de cette note de blog côte à côte dans un cadre dans ma chambre. Et je pense que je ne suis pas la seule.

    Pour te dire, j’ai même mis un des dessins de ta BD des 23h en fond d’écran de mon tel 😀

    Allez courage, et ne lâche rien !

    J'aime

  8. Cher Monsieur Q. Courage. Tu vaux mieux que ça. En fait, je dirais même plus, toi et ton travail êtes inestimables, comme nous tous, si telle est l’ironie cynique que voulait souligner ce hashtag populaire.
    J’entrevois de meilleurs lendemain pour l’organisation sociale en générale et culturelle en particulier, mais en attendant ces horizons plus favorables et puisqu’il faut bien surnager jusque là, des tas d’options s’offrent à toi. Autres que d’entrer dans une agence de pub ou de souiller tes talents sans contrepartie ou de lâcher tes crayons pour faire un taff alimentaire. Intégrer un studio. Ou créer ton studio. Ou te consacrer entièrement et uniquement à ce que tu aimes mais dans une structure directe: Élaborer un projet et le proposer aux personnes qui ont confiance en tes pinceaux. Pas un projet pour le vendre (nous n’en sommes plus là, nous autres pouvons concevoir de payer pour quelque chose qui ne nous appartiendrait pas en nom propre et qu’on pourrait poser sur une étagère), mais quelque chose de beau auquel tant d’entre nous ont envie de participer. Nous ne sommes pas riches, mais nous sommes beaucoup et nous aussi nous pouvons (nous voulons) être les mécènes de l’art et de la création. Nous finançons des films. Des BD. Des jeux video. Des peintures. Des émissions. Autrefois cette fonction étaient réservée aux nobles/riches et nous devions subir leur trognes sur tous les tableaux, dans toutes les gargouilles. Mais aujourd’hui, nous (au sens bien pluriel et non plus majestif) sommes capables de donner des sommes équivalentes ou même supérieures, en nous privant tous ensemble de notre café du jeudi, pour le plaisir de contribuer à quelque chose qui viendrait du coeur ou de la tête de quelqu’un que nous ne connaissons même pas, et sans forcément de contrepartie spéciale. Juste pour que cela existe et pour que « je » n’y sois pas étranger.
    Voies ces chaines de vidéastes sur youtube que nous soutenons à coup de 1, 2 ou 5 euros. Quasiment aucune récompense n’est proposée aux participants, sinon la satisfaction de pouvoir continuer à nous régaler du travail d’auteurs indépendants, qui en plus nous permettent ce petit plaisir quotidien de troller un peu l’univers dévoyé de la distribution artistique.
    Nous sommes à ça de devenir tous les mécènes de nos prochains. Et ça commence avec toi, avec des artistes dégoutés qui ont beaucoup à offrir et qui perdraient tout s’ils rentraient dans les vieux models de servitude salariale. Tu as raison quand tu dis que ton blog est une belle réussite. Tu es parvenu, sans même le vouloir à retenir une petite assemblée de badauds curieux qui regardent par dessus ton épaule quand tu gribouilles dans ton carnet. Tu as capté leur attention et tu as conquis leur coeur (coucou). Tu veux gribouiller davantage, et nous voulons te voir gribouiller davantage. Cette équation est simple:
    (Mr.Q) + $ = BD
    Mécène^internet = $
    (Mr.Q)+(Mécène^internet) = BD
    Donc fais ton projet. Montre nous. Et laisse nous la possibilité d’y participer.

    J'aime

  9. Paris est une ville cruelle et impitoyable à vivre quand on a des rêves. Tu es très courageux d’y rester.

    Mais n’oublie pas que tu as toujours l’option de choisir un autre endroit, plus humain, pour vivre plutôt que survivre. Tu es si jeune, ne sois pas un otage de la capitale !

    J'aime

  10. Hey Mr Q,

    Ca va faire un petit moment que je te suis. Je t’ai rencontre au detour d’une page facebook, l’air de rien. J’ai jete un oeil dans ton travail et j’admire ton art. Quelque part, tu decris beaucoup de choses que je ressens et c’est assez troublant.
    J’aime beaucoup ce que tu fais, ne lache pas l’affaire, continue de perserver. Tout ce que tu fais va finir par payer.

    Encouragements tout droit du Pays de Galles (c’est pour cela qu’il manque les accents)

    Aimé par 1 personne

  11. Je suis admirative de ton courage ! J’aime les gens qui suivent leurs rêves et j’aime ton travail ! Je connais un peu ton dilemme. J’ai aussi suivi la raison du cœur mais de la même façon c’est rarement facile… Je fais des projets à quelques semaines parce que je ne sais jamais jusqu’où je tiendrais financièrement. Accroche toi ! J’espère que tu verras la lumière au bout de ce tunnel.

    J'aime

  12. Si je pouvais te donner du boulot correctement paye je le ferai sans hesiter !! Courage a toi! On t’aime toi, tes ecrits,ton monde…. ne baisse pas les bras !! Je sais que cest plus facile a dire qua faire… ❤

    J'aime

  13. « Si nous, citoyens, n’aidons pas nos artistes, nous sacrifions alors notre imagination sur l’autel de la réalité brute et nous finissons par ne plus croire en rien et par ne plus avoir que des rêves sans valeur. » (Yann Martel dans son introduction à L’Histoire de Pi)

    Aimé par 1 personne

  14. Même si c’est souvent très dur, je trouve ça parfait que des personnes comme toi aient le courage de croire en leur rêve. Tout le monde se laisse enterrer par le quotidien, la vie et la société en général. Mais à chaque personne qui se lève pour ses rêve c’est une chance de voir le monde évoluer en mieux qui se lève avec elle. Donc tu peux continuer comme ça et je te souhaite d’avoir la chance de pouvoir sortir la tête de l’eau et de pouvoir vivre de ta ou même de tes passions. Courage et merci pour ces beaux mots. Ce sont les personnes comme toi qui me permettent de continuer à croire ne serait ce qu’un peu que oui, bien sûr, il reste du bon et du beau dans le cœur des Hommes. Et que moi aussi je vais me battre pour vivre de ce(ux) que j’aime.

    J'aime

  15. … je te découvre …. je ne sais comment t’accompagner …. alors je vais simplement partager avec mes amis …. et je t’encourage à poursuivre ta passion…. j’aime beaucoup ce que tu fais !

    J'aime

  16. Bonjour
    Je viens de découvrir ton blog par le site mademoizelle et j’adore!
    Tu as le courage et l’audace de nos jours de faire ce que tu aimes, tellement de gens n’osent pas, font des jobs purement alimentaires pour pouvoir etre sur quelque part de manger a la fin du mois, et ca se comprend, mais je trouve ca tellement courageux d’essayer de faire ce que tu aimes c’est noble, et on devrait tous en prendre de la graine!.

    J'aime

  17. D’autres l’ont déjà suggéré mais je pense que mettre en place quelque chose du type Tipee, Patreon ça pourrait vraiment fonctionner :). Je finance moi-même à auteur de seulement 2$ par mois un Youtubeur via Patreon. Alors, certes, ce n’est pas un montant énorme mais comme l’a dit un autre commentaire, nous sommes nombreux-ses ! A nous tous-tes nous pouvons t’apporter un petit plus qui te permettra de vivre dignement :). Tout le monde a le droit de vivre dignement ! Et puis, aussi, pourquoi pas un projet Crowdfunding pour ta prochaine BD ? Le thème du polyamour commence à être pas mal répandu sur la toile, tu pourrais trouver un très grand soutien :). En tout cas, moi je serais prête à y mettre un petit quelque chose car c’est un thème qui me tient à cœur et tu es une personne que j’apprécie également (humainement et pour ton travail). Mmz pourrait relayer ton projet Crowdfunding, je suis sûre que ça fonctionnerait bien. Bref, il ne faut pas avoir peur de demander un coup de pouce. Les gens sont plus que ravis de pouvoir aider des gens qu’illes apprécient, des projets qu’illes trouvent chouettes.
    En tout cas, ne désespère pas ! C’est vrai que les temps sont durs mais je suis sûre que tu vas y arriver, à avoir une vie plus douce :). Une cargaison de câlins et d’amour pour toi ❤

    J'aime

  18. Tu me donnes le courage d’avancer pour mes idées, si tu lance un Tipee ou autre crowfunding ce sera comme pour ta BD, je pourrais te soutenir en retour.
    Courage, tu représentes tellement !

    J'aime

  19. Tes mots sont magnifiques, poétiques, directs, sensibles, libres. Tu donnes envie de vivre, même quand tu racontes des choses tristes. Car la vie n’est pas toujours tendre, et il faut des gens comme toi qui osent parler de ces moments, et des autres ! Je ne te connais pas, mais tu es forcément une très très belle personne.
    Alors courage, il y a du monde derrière les écrans qui te lis et qui t’aime.

    J'aime

  20. Je vous découvre aujourd’hui et j’apprécie votre sincérité. Ce que j’aime, ce n’est pas forcément ce que vous exprimez mais c’est vrai. Ce que j’aime, c’est cette vérité. Exemple : « Je veux te donner un je t’aime mal placé. Il faudrait inventer des mots… Des mots pour dire : « Laisse-moi t’aimer 20 minutes » « . En même temps, c’est ce que je viens de faire ici…

    J'aime

    • (suite) Quand j’écris en me disant « vais-je être aimé ? », je suis toujours déçu par le résultat (redondant, faux, ..) mais quand j’écris en pensant à ce que je ressent, comme ça, spontanément, je suis parfois fier du résultat. Il m’arrive même d’être compris et aimé. Commentaire d’un amoureux trop vieux (39 ans).

      J'aime

  21. Salut, l’idée d’un tipee est bonne si tu as des gens qui aiment ce que tu fais et décident de te soutenir en ligne.
    De plus il y a divers sites ou tu peux vendre des illus en ligne et ce au niveau internationnal, j’pense à des sites comme redbubble mais y’en a plein en fonction de c’que tu proposes. Tu peux même créer ton propre site de vente de tes illus. Même si ça reste des systemes qui restent précaire, pourquoi pas trouver un job pas trop contraignant ni trop abrutissant à mi-temps (pour la stabilité) et passer le reste du temps à ton activité en ligne jusqu’à c’que cette derniere soit viable à force de developper ta notorieté (comme font les youtubers par exemple)

    En tout cas bon courage, je suis aussi dans le domaine artistique, j’ai la chance d’être monteur en cdi en ce moment et de faire un travail que j’aime, mais à côté je fais du design en ligne pour me faire quelques sous tout en m’amusant

    J'aime

  22. C’est quelque chose que je comprends, mon mari gagne de quoi assurer notre vie, j’ai deux enfants, j’ai pu laisser éclore un bout de ma passion et écrire et être publié (par moi) : j’avais renoncé, j’avais mis mon écrivain de côté en me disant « j’aurais pu »… c’est un élève qui m’a poussée à montrer ce que je sais faire, qui a trouvé mes écrits beaux, qui m’a aidé à imprimer et pendant un moment, je me suis sentie entière : femme, maman, prof et écrivain… je ne touche pas 800 euros par mois, mais depuis 3 ans maintenant, je travaille pour moi, je gagne ce que je peux, mais surtout l’estime de mes élèves, l’étincelle qui brille dans leurs yeux quand ils comprennent, je laisse ma trace, j’avance à pas de fourmi… Dans ce pays où on impose une marche forcée à coup de 49.3 vers l’arrière, je me force à regarder vers l’avant : on meurt de cancers, de maladies, mais surtout de froid du coeur, je restaure la solidarité à mon petit niveau, je fais briller mon coeur plutôt que mes dollars et je profite de chaque instant avant que tout n’explose.
    Votre style est à vous, votre vie est à vous, désespérez, vous avez le droit, mais ne laissez pas ce désespoir manger votre vie, vous êtes un corps, un esprit et des sentiments : il faut surtout tout équilibré et vivre pour les oiseaux qui chantent, le soleil qui brille et même la pluie et les tonnerres, tout est important, tout compte, tout vous nourrit, tout est énergie et amour ! enfin là je m’égare ! 🙂
    Tendez la main, elle en trouvera une autre ; envoyez du positif, ça peut prendre du temps, mais vous en recevrez en retour !
    Courage !

    J'aime

    • oh merci d’avoir pris le temps d’écrire tout ça. 🙂 et merci pour ce joli message d’espoir. (Si vous avez un endroit sur le web ou on peut lire un peu vos écrits ça serait avec plaisir ! (j’ai fretillé à « froid du cœur » ^^ »)). Bonne journée !

      J'aime

  23. bonjour, bonsoir, je découvre ton blog, j’étais sur nawak illustrations ou un lien m’a amené ici, rien que le titre m’a titillé, et pour cause je suis dans la même situation que toi :), petits boulots, vie a l’arrache, je voulais creer des jeux videos mais j’ai du travailler pour vivre, j’ai fait comme tout le monde, mais cela a créé un vide… , l’impression de ne pas être vivant, de ne pas décider de ce que je voulais faire mais plutôt de faire ce que l’on voulait que je fasse (famille, amis ) plus le temps a passé, plus j’avais l’impression de perdre mon temps, il m’a fallu 10 ans pour le réaliser, j’ai continué a travailler mais j’ai aussi commencé mes projets de jeux, l’année suivante, j’ai passé une année complete sur mes projets, j’arrive a la troisieme année, mes 2 premiers jeux arrivent en alpha (ca commence a marcher lol ), je gagne 477€ a mi-temps et mon deuxieme jeu je l’ai créé avec les eleves du college dans lequel je travaille (ils ont fait les graphismes 🙂 ), et c’est ici que je te rejoins, le chemin est difficile, il est long, cela parait impossible a certains moments, et puis au final tu te rends compte que ce n’est plus le but le plus important mais le chemin, comme tu l’as dit (ecrit en fait ^^), il y a des moments ou tu rampes, mais surtout des moment ou tu te relèves, je pense que pour un créatif, ce qui est important c’est l’experience depuis que je réalise mon rêve je me sens moi même, entier, vivant, motivé, bien sur sans argent, en galere a chaque grosse facture… mais le mot heureux a enfin une réelle signification, et j’ai 35ans maintenant, j’ajouterai trois dernieres petites choses:
    – D’abord le point de vue des autres, il est important pour un creatif, mais il faut bien faire attention a qui le donne, le pire c’est d’etre mal jugé par quelqu’un qui n’y connait rien (ca n’a pas de valeur en fait ^^), donc bien s’entourer ( au minimum des créatifs qui comprendront ou essaieront de comprendre ton travail et te donner d’autres idées, on dit souvent 1+1=3 en creation 🙂 )
    – Ensuite l’argent, humm… c’est sans valeur a mon sens et pour beaucoup de personnes que je côtoie, neanmoins cela en a pour d’autres, ils travaillent dur pour en avoir, et leur dire en pleine face « je voudrais vivre de ce que j’aime » c’est traduit en « je voudrais une vie facile », alors il y a du vrai et du faux la dedans, je pense que pour des créatifs, ce n’est pas plus facile de vivre de ce que l’on aime, cela devient une nécessité, il faut faire avec, par contre de par mon experience, je peux te dire que l’inverse est impossible , un créatif doit creer, que ce soit par loisir ou pour en vivre c’est une partie de toi, et perso je ne me sens entier que depuis que je cree mes jeux, j’ai a mon sens perdu 10 ans a faire des choses que je n’aimais pas juste pour survivre, et maintenant que je fais ce que j’aime, je n’ai pas d’argent mais je vie 🙂
    – Derniere chose, bah je suis surveillant en collège (informatique pour ma part ) et cela m’a permis de creer un club jeu video ou je cree le jeu avec les eleves, en gros d’associer mes projets et des revenus fixes, c’est un travail assez facilement accessible et plutot sympo ( c’est pas l’usine hein^^ ), enfin pour moi c’est une bonne solution, comme y’a des collèges partout tu peux te renseigner, les contrats ne durent que 6 ans maximum donc il y a des renouvellements chaque rentrée, il suffit d’aller dans les collèges les plus proches de chez toi et de te presenter avec un cv.
    VOILI VOULOU !!
    content d’avoir découvert ton blog aujourd’hui, tu m’as remotivé et ne sois pas si pessimiste, on est dans un monde ou beaucoup de personnes donnent de la valeur a l’argent et cela pourrait te faire croire que si tu n’as pas d’argent tu n’as pas de valeur, mais c’est plutôt l’inverse, ta valeur c’est ton savoir faire, a chaque fois que tu tombe et te releves, tu acquiers un meilleur savoir faire, c’est ce qui te définis et c’est grace a ca que tu pourra travailler avec d’autres créatifs, te construire un réseau… bonne nuit !!
    (désol pour les fautes, je dois aller dormir la XD )

    J'aime

  24. Tu fais sangloter mon cœur de joie ou de douleur à chacune de tes notes. Je me retrouve beaucoup dans tes ressentis, j’aime tant ce que tu partages, c’est tellement sincère et authentique.
    ça ne mettra pas de beurre dans tes pâtes mais je trouve qu’au lieu de RSA, on devrait de verser un enorme RSE (revenu pour soutien émotionnel): tu nous donnes tellement et nous permet de trouver en nous une force de continuer qu’on n’aurait surement pas si tu n’avais pas le courage d’exposer ta vulnérabilité ainsi, ça ne serai qu’un juste retour des choses. J’espère tellement que ton talent va être reconnu à sa juste valeur et que tu pourras en vivre pleinement, tu es un véritable cadeau à nos esprits et te voir te compromettre pour pouvoir vivre serait une énorme perte pour tout le monde. ❤

    J'aime

  25. Je viens de passer une heure à lire et regarder ton travail 🙂 je suis illustratrice moi aussi et j aime ta façon de raconter 🙂 je crois que le plus dur dans ce métier ç est de ne pas abandonner.
    Courage et continue c est enrichissant et tu fais un job magnifique et important j suis fan 😘

    J'aime

  26. J’aime beaucoup ce que tu fais, j’espère que tu réussiras. Moi qui ai un job plus alimentaire qu’autre chose, je t’admire et te souhaite du courage 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s