Je me dis « pédé »

Pede

Publicités

13 réflexions sur “Je me dis « pédé »

  1. Je dois avouer être surpris par «son sens premier».
    Si je peux croire «Réflexion sur la question gay», pédé a d’abord été choisi par les gays, comme mot glorifiant, nous ramenant à la glorieuse histoire de la grèce antique, avant d’être repris par les homophobe et transformé en insulte.
    En se disant pédé, on redonne le sens premier.

    À part ça, très joli

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: La pause douceur #8 – Les tribulations d'une loutre lectrice

  3. Le premier sens de « pédé » ce n’est pas un terme péjoratif pour désigner les homosexuels mais une abréviation pour désigner les pédérastes
    Il est largement utilisé pour insulter les homosexuels justement parce qu’il les désigne comme pédérastes.
    Être homosexuel et se revendiquer « pédé » … je penses que Mr Barbarin et Mme de la Rochère doivent être ravis de votre démarche.

    Pour rappel, la pédérastie ce n’est pas l’homosexualité.
    La pédérastie au sens antique (grec) désigne une forme codifiée de pédophilie.
    La pédérastie au sens moderne (19e) désigne une forme moins codifiée de détournement de mineur

    Selon le dictionnaire Larousse PD (pédé) est une abréviation du mot « pédéraste ». Tout comme « pédéraste », pédé (PD) désigne l’attirance d’un homme adulte pour un garçon plus jeune, généralement un adolescent.

    Dans les deux cas, je ne vois pas très bien la logique de la démarche de se revendiquer pédé … à part à faire partie de la NAMBLA, ce qui ferait aussi très plaisir à Mr Barbarin et Mme de la Rochère

    La réappropriation des mots péjoratif c’est une très bonne chose … encore faut il savoir ce qu’ils veulent dire vraiment

    Très cordialement

    J'aime

    • Côme : Je sais très bien ce que « pédéraste » signifie à la base. Avez-vous déjà entendu parler de la néosémie ? En tout cas merci de m’apprendre la vie et de m’apprendre comment je dois réagir face à l’insulte. Que mon choix ne vous plaise pas, ce n’est pas un probleme, chacun est libre de réagir comme il le souhaite. Mon « témoignage » n’est en aucun cas une tribune de propagande pour que tout le monde s’appelle « pédé ». Et je vous demanderai VRAIMENT de respecter le travail, les choix, et la vie de chacun, sans prendre ce ton condescendant pour étaler votre savoir dont je me fous profondément, tout en m’accusant de faire le bonheur de la manif pour tous et cie. Vous vous trompez définitivement de cible. Je vous laisse vivre votre sexualité comme vous l’entendez, laisser-moi la liberté de l’assumer comme je le souhaite également.
      Certainement pas cordialement.

      Aimé par 1 personne

      • Effectivement votre message n’est pas cordial.

        Alors que le mien se voulait, pour le coup, cordial.

        Le fait que la manif pour tous se délecte de tout ce qui peut associer l’homosexualité à la pédophilie est un fait, pas une accusation de ma part.
        Que la frange réactionnaire de l’église catholique fasse de même est aussi un fait, toujours pas une accusation de ma part.

        A aucun moment je n’ai manqué de respect à votre travail, ni à votre personne. Je n’ai fait de commentaire ni sur l’un, ni sur l’autre.
        Si vous considérer que d’être d’un avis différent du votre signifie vous manquer de respect … empresser vous de rejoindre le mouvement Bleu Marine.
        Mon ton n’était ni condescendant ni insultant, simplement factuel, et parfois ironique (ce qui peut en effet être pris pour de la condescendance je dois bien l’avouer).

        Je vous signalais juste que « assumer sa sexualité » en revendiquant le mot pédé ne signifie pas qu’on assume son homosexualité, en tout cas pas pour tout le monde et certainement pas pour les plus virulents opposants à l’homosexualité et aux droits des homos.

        La néosémie n’a pas pour but de changer le sens d’un mot mais d’attribuer une variante au sens ou parfois un sens nouveau en gardant l’idée induite (caviar induit l’idée de luxe, tsunami de submersion …).

        Dans le cas du mot « gay », qui était à la base une insulte homophobe et qui a été récupéré par les homosexuels (ou certain diront, les homosexuels militants) le sens initial de l’insulte désignait déjà les homosexuels. Ce qui a changé n’est pas son sens, mais sa connotation.

        Il est certainement possible de réattribuer un sens à certains mots dont le sens original s’est perdu mais lorsque le sens original existe toujours, c’est nettement plus compliqué. Il y a peut être des cas existants que je ne connais pas.

        J’approuve tout à fait l’idée de trouver des solutions pour réagir face à des insultes. Cependant je ne penses pas que revendiquer des amalgames soit une bonne idée.
        Cela étant dit, vous êtes en effet parfaitement libre de vos choix.
        Ce qui implique d’en assumer les conséquences, dont l’une d’elle peut être que quelqu’un qui a un avis différent du votre vous explique pourquoi, même si vous vous en « foutez profondément »

        Toujours cordialement

        J'aime

  4. Encore un article qui nous fait passer pour des gros fragile. L’HOMOPHOBIE , c’est insignifiant de nos jours, et au pire, bah on s’en branle, si les petits mecs trop fragile sentaillent les veines car on leur a dit des trucs « homophobe » bah cest juste que c’est vraiment une preuve de faiblesse d’esprit.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s